Que manger à Bali : entre plats traditionnels et street food tendance !

Publié le : 20 juillet 202329 mins de lecture

Bali, la célèbre île d’Indonésie, est l’une des principales destinations touristiques au monde. Cela est dû aux belles plages bleu turquoise, aux innombrables vagues pour le surf, la plongée sous-marine, les cascades, les rizières vertes et bien plus encore. Bali allie à la perfection aventure et loisirs. Bali est réputée pour ses formes d’art sophistiquées et diverses telles que la peinture, la sculpture sur bois et les arts de la scène. Cet endroit a également une cuisine distinctive, et donc les rues de Bali sont toujours bondées d’une variété d’aliments de rue.

Les Balinais sont vraiment cool et amicaux en dehors de leur nature chaleureuse et accueillante. Ils ont un esprit ouvert et ont un esprit d’amour pur. Outre tout cela, la véritable fierté de Bali réside dans sa cuisine de rue locale traditionnelle. La nourriture de rue à Bali est vendue par Hawkers et Warungs. Un vendeur de rue est un vendeur de nourriture qui voyage avec un chariot de nourriture vendant sa nourriture dans les rues de Bali, tandis qu’un Warung est un restaurant local avec un emplacement de rue particulier qui sert les plats locaux.

Street food à Bali : les recettes traditionnelles de la cuisine de rue

Chaque région de Bali a sa propre cuisine de rue que l’on peut trouver sur les warungs et les marchands ambulants. Voici notre sélection des aliments de rue les meilleurs et les plus abordables de Bali :

Sate Lilit

On peut dire que ce plat balinais est en tête de liste des aliments de rue disponibles à cet endroit, ce qui se traduit par « de la viande grillée sur des bâtons de bambou ». Cet état est essentiellement des morceaux de viande hachée sur des brochettes. Le bœuf haché, la noix de coco râpée, le jus de citron, les échalotes mélangées avec du lait de coco et des piments rouges sont enroulés autour d’un bâton de citronnelle ou de bambou, puis grillés sur du charbon de bois. L’authentique Sate Lilit est fabriqué à partir de porc ou de poisson, mais vous pouvez parfois choisir du poulet ou du bœuf pour la viande. Cette collation appétissante a un goût épicé, sucré et salé qui peut être apprécié en regardant le coucher de soleil sur les plages de Bali.

Babi Guling

Les touristes à Bali disent que le voyage à Bali ne se termine pas sans Babi Guling. C’est la spécialité de cette délicieuse cuisine de rue à Bali. Le rôti de porc est infusé avec les meilleures épices, herbes traditionnelles, oignons, ail, échalotes et citronnelle. C’était autrefois un plat de cérémonie mais il est devenu très populaire dans les rues en raison de sa technique de torréfaction particulière qui fait du Babi Guling un plat exceptionnel.

Si vous aimez le porc, vous ne pouvez pas manquer Babi Guling lors de votre voyage à Bali. Ce plat typique se compose d’un cochon entier rôti farci aux épices, servi avec du riz et des légumes. Le Babi Guling est l’un des plats les plus connus et les plus appréciés de la cuisine balinaise , grâce à sa combinaison unique de saveurs et d’arômes. Le porc est préparé avec une marinade d’épices comprenant du gingembre, de la coriandre, du curcuma et du poivre noir, avant d’être rôti sur un gril à charbon pendant des heures jusqu’à ce que la peau soit croustillante et dorée. Une fois cuit, le porc est servi sur un lit de riz blanc chaud, accompagné de légumes et de sauces d’accompagnement telles que le sambal (une sauce chili) et le kecap manis ( une sauce soja sucrée). Le Babi Guling est un plat qui demande de nombreuses heures de préparation et une grande habileté culinaire pour être parfaitement cuisiné. Pour cette raison, il est souvent considéré comme un plat de luxe et n’est servi que lors d’occasions spéciales.

Nasi Campur

On dit que les Indonésiens ne peuvent pas vivre sans Nasi Campur car c’est le repas de base de nombreux pays d’Asie du Sud-Est. Ce n’est en fait pas de la nourriture de Bali, mais la version balinaise de Nasi Campur est un incontournable pour ses épices et la variété de riz qu’elle propose. Cette nourriture délicieuse est fournie par presque tous les warung de Bali, qui se composent soit de nasi puti (riz blanc), de nasi kuning (riz jaune bouilli dans du lait de coco) ou de riz rouge. Le riz est accompagné de tofu ou de tempeh dans une sauce épicée, de légumes sautés et de légumes cuits, d’œufs à la coque et de viande si désiré, et de lilit saté.

Bakso

Bakso, lui-même, est une boulette de viande indonésienne servie avec un bouillon chaud, des nouilles molles et des boulettes frites. Cette nourriture est assez célèbre vendue par de nombreux marchands ambulants qui parcourent les rues de Bali. L’Authentic Bakso est fait de boeuf haché, de farine de riz et de sel. Certains vendeurs peuvent également utiliser des variantes de porc, de poulet et de crevettes. Il est préférable de le déguster entre les repas ou lors des froides nuits d’hiver.

Nasi Jingo

Ceci est également appelé Jinggo Rice, la meilleure option pour un petit-déjeuner ou un brunch sain. Ce riz est servi dans une feuille de bananier avec vos accompagnements préférés. On dit que vous pouvez tenir tout le Nasi Jingo dans la paume de votre main, et il est donc considéré comme un repas sur le pouce pour de nombreux touristes. Les options pour les plats d’accompagnement vont des nouilles épicées, des légumes, de la sauce chili, et si vous avez envie de viande, les options sont les œufs, le poisson, le bœuf, le porc, etc.

Pisang Raï

Bali est un pays tropical, les fruits comme la noix de coco et les bananes sont disponibles en abondance. Cette collation matinale balinaise traditionnelle est préparée avec les meilleures bananes enrobées de farine de riz maison, et la combinaison est bouillie ou cuite à la vapeur. Le plat obtenu est ensuite garni de noix de coco fraîchement râpée et servi dans une feuille de cocotier. De nombreux vendeurs de rue servent ce plat à couper le souffle avec une sauce à base de cassonade pour ajouter de la douceur au Pisang Rai.

Lawar

Le lawar est en quelque sorte un repas copieux qui peut être dégusté pour le déjeuner ou le dîner, que l’on trouve généralement dans de nombreux warungs à Bali. Le riz cuit à la vapeur est servi avec un mélange de légumes, de noix de coco et de viande hachée trempée dans de riches herbes et épices (poivre moulu, haricots verts, jacquier et pâte de crevettes). Lawar de fabrication traditionnelle utilise du sang pour intensifier le goût et la couleur rouge. Votre choix de viande hachée peut être du porc, du bœuf ou du poulet.

Si vous êtes un aventurier culinaire, vous ne pouvez pas manquer le Lawar lors de votre voyage à Bali. Ce plat typique est composé de viande hachée, d’épices et de légumes, et est souvent accompagné de riz. Il existe de nombreuses variantes de Lawar, mais la plupart d’entre elles contiennent du porc ou du bœuf. La viande hachée est marinée avec des épices comme le cumin, le curcuma et le poivre noir, puis cuite avec des légumes comme les fèves et les feuilles de bananier. Le résultat est un plat au goût fort et épicé, avec un léger arrière-goût de fumée.

Le lawar est souvent associé aux célébrations religieuses et aux fêtes traditionnelles, et est un plat très important dans la culture balinaise. Dans certaines variantes, le lawar contient également du sang de porc ou de poulet, qui peut être un peu trop fort pour les palais moins aventureux. Si vous êtes prêt à essayer quelque chose de nouveau, le Lawar est un excellent choix. Non seulement cela vous donnera l’occasion de goûter à la vraie cuisine balinaise, mais cela vous permettra également d’en découvrir plus sur la culture et les traditions de l’île.

Bubur Mengguh

Bubur Mengguh est le délicieux plat de Bali, fait avec ou sans viande. Ici la bouillie de riz est cuite dans du lait de coco et assaisonnée de différents ingrédients comme des haricots verts, des cacahuètes, du galanga. Ce plat est servi avec une sauce composée d’oignons bruns et rouges, d’échalotes, de curcuma, de piments rouges, de coriandre, de sel et de poivre moulu. Pour les non-végétariens, on peut choisir une garniture de poulet frit avec des feuilles de laurier. Plus il y a de noix de coco dans le plat, plus il devient crémeux.

Srombotan

Ce plat de légumes est un mélange de légumes assaisonnés de sambal kelepa, une sauce chili à la noix de coco et de bumbu koples, une sauce soja sucrée, mélangés à de belles épices. Le srombotan vient en fait de Klungkung mais est également disponible à Bali dans sa saveur d’épice. Ceci est considéré comme l’un des délicieux plats végétariens trouvés à Bali.

Laklak

Le Laklak est le gâteau traditionnel de couleur verte de Bali fait en mélangeant de la farine de riz et du lait de coco. La couleur verte sur Laklak est due aux feuilles de suji et aux feuilles de pandan. Ce plat sucré appétissant est servi avec de la noix de coco râpée et une sauce à la cassonade. Cela peut mieux être apprécié le soir.

Martabak

Martabak est l’un des snacks préférés de Bali qui peut être dégusté sur les plages calmes ou pendant le dîner comme dessert. Il s’agit de pâtes à l’huile remplies de délicieuses garnitures salées telles que des œufs ou du poulet haché. La version sucrée du Martabak est une crêpe fourrée de chocolats et de cacahuètes ou de miel et de banane. Ce délicieux Martabak sucré satisfait vos envies de desserts.

Où manger de la street food à Bali ?

  • Bali, un lieu touristique attrayant, abrite également divers aliments de rue à travers la ville. Le marché de Sindhu près de Kota Denpasar vous sert l’un des délicieux Nasi Campur de la ville.
  • Sate Lilik, l’un des célèbres snacks de Bali, se trouve dans tous les coins de Bali, mais les meilleurs se trouvent à Seminyak, près du supermarché Bintang.
  • Elnino Bali Street food dans la ville de Denpasar sert également le meilleur Sate Lilik de toute la ville.
  • Si vous souhaitez commencer votre journée avec une délicieuse collation, rendez-vous au marché du matin d’Ubud Kabupaten Gianyar pour déguster le délicieux Pisang Rai.
  • Le délicieux repas de Lawar est mieux disponible à la plage de Segara ou près de Sangeh, Abiansemal, dans la ville.
  • La route allant à Sanur, Kec Denpasar Sel vous sert l’un des plus savoureux Babi Guling.
  • De nombreux warungs peuvent être repérés dans la ville, servant la meilleure cuisine de rue indonésienne, mais les meilleurs warungs peuvent être repérés à Sanur Kaja, Denpasar Selatan.
  • Si vous êtes près de l’aéroport et que vous avez besoin d’une collation rapide, le Warung Mufu balinais est le choix parfait avant de partir pour votre vol.

La cuisine de rue est la représentation la plus authentique de la tradition et de la culture d’un lieu. La scène culinaire de Bali est aussi vibrante que ses plages bleues et ses cascades remplies de coutumes traditionnelles et de saveurs colorées. La cuisine de rue balinaise vous donne l’occasion de découvrir ce que Bali signifie pour donner à vos papilles une course folle. Assurez-vous de manger les aliments de rue des vendeurs de rue et des warungs occupés juste pour éviter de tomber malade à cause de la nourriture de rue de Bali. Alors pourquoi attendre ? Allez à Bali street food tour et n’oubliez pas de partager votre expérience avec nous.

Nourriture à Bali : comment, quoi et quand les balinais mangent entre traditions et coutumes

Coutumes balinaises

Pour beaucoup, le déjeuner est le repas principal. Mais à Bali, il est difficile de parler de repas principaux. Séoul les restaurateurs se sont adaptés aux horaires des touristes. Les balinais mangent quand ils ont faim : de façon solitaire, généralement de la nourriture de rue. Les warungs typiques , diffusés un peu partout, peuvent être associés à de petits kiosques avec quelques tables où s’arrêtent les balinais de tous âges et statuts sociaux.

Ils offrent des repas simples et traditionnels et bien sûr les warungs bondés sur la nourriture la plus fraîche.

Il existe également de nombreux vendeurs ambulants proposant des collations sucrées et salées dans leurs vitrines chargées sur des vélos ou des motos. Le sate et le bakso sont les collations les plus vendues. La nourriture fraîchement préparée dans les kiosques et les chars est délicieusement consommée en début de journée. S’il n’est pas réfrigéré et sans conservateurs, il peut perdre son goût traditionnel le soir.

C’est pourquoi le repas principal est le déjeuner : parce que la nourriture est plus fraîche !

Petit-déjeuner à Bali

Ils aiment le café sucré. Habituellement, vous devriez éviter la journée avec un bon verre de café chaud sucré et du jaja : des bonbons colorés, des pâtes de riz, des bananas bouillies ou frites, des boulettes de riz frites au sésame fourrées d’une crème sucrée, des crêpes roulées fourrées à la pâte de coco et des palmiers à sucre achetés soit chez un marchand ambulant, soit dans des boutiques spécialisées dans la vente uniquement de confiseries. Vous trouverez les rangés de manière ordonnée sur des étagères, emballés un à un dans du papier transparent.

Les balinais consomment aussi beaucoup de fruits le matin.

Un fruit tropical appelé fruit du serpent (salak ) est aussi délicieux que pondu. Sa forme de larme avec une peau dure qui ressemble à une peau de serpent est indubitable. La saveur se compose d’un mélange d’ananas et de pomme et se décline en 3 segments.

Les autres fruits consommés sont le jacquier , l’arbre à pain et la mangue et le ramboutan (semblable au litchi) si c’est la bonne saison.

Un plat typique pour un petit-déjeuner de champions est le bubuh injin : riz au lait noir avec du sirop de sucre de palme, de la noix de coco râpée, du lait de coco et quelques rondelles de bananes.

Une autre spécialité est le pudding aux haricots verts bubuh kagang hijau parfumé au gingembre et aux feuilles de pandan qui donne la couleur verte servie avec du lait de coco chaud.

Mais ce n’est pas un rituel de manger des aliments sucrés le matin… en fait, très souvent le plat préféré est le nasi campur.

Déjeuner et dîner à Bali

Bien qu’il s’agisse de plats simples et authentiques, la préparation est longue et laborieuse. Ceux qui cuisinent, que ce soit dans les warungs ou dans les maisons, commencent tôt le matin en s’approvisionnant en produits frais du marché et en cuisinant.

En moyenne, la matinée est consacrée à la cuisine. Les repas sont préparés tout au long de la journée et les restes sont consommés le soir. Les traditions de table des balinais sont très différentes de celles des Français. Ce n’est que lors de grandes fêtes ou célébrations que nous mangeons ensemble et que la nourriture est consommée plusieurs fois dans la journée… quand on en a envie.

Alors changez vos habitudes en terre balinaise : préférez le déjeuner au dîner et dépêchez-vous, car dans les meilleurs warungs tout si terme à 12h.

Les favoris locaux incluent :

  • le nasi campur diffère selon la recette transmise… les secrets sont d’aromatiser la viande ou le poisson et le sambal , une sauce rouge épicée qui change de degré de brûlure selon que l’on se trouve au nord ou au sud de l’île . Si vous n’aimez pas vraiment la nourriture épicée, demandez-la séparément, surtout dans le nord ;
  • Ragoût de porc Babi Kecap à la sauce soja (le kecap est de la sauce soja)
  • poulet frit ayam goreng
  • nouilles mie/nasi goreng /riz frit
  • sate brochettes de poulet (sate ayam) ou de porc (sate babi) ou de poisson (sate ikan)
  • plats avec du tofu ou du tempeh comme le gado gado avec sauce aux cacahuètes
  • crêpes de maïs perkedel ou de pommes de terre
  • boulettes de viande bakso dans un bouillon

Nourriture de fête à Bali

Quand il s’agit de faire la fête, la ne manque pas. Même les familles les plus pauvres, même si elles s’endettent, Offrent de grands banquets pour les 3 mois qui surveillent la naissance d’un bébé ou pour les mariages ou pour l’image des dents à la transition adolescent ou pour la disparition d’ un membre de la famille.

Les fêtes durent parfois plusieurs jours, voire 1 semaine. Le menu varie selon les familles mais la constante traditionnelle est le babi guling (le cochon de lait) qui est préparé pour les rites de passage. Il est revenu sur le feu pendant des heures, rempli d’une garniture à base de curcuma, gingembre, ail, piment, graines de coriandre et autres épices.

Un autre plat cuisiné lors d’occasions spéciales est le bebek : le canard farci est cuit enveloppé dans une feuille de bananier sur des noix de coco. Les lilits sate sont des brochettes spéciales, une combinaison de poisson et de poulet ou de porc aromatisé à la citronnelle, au citron vert, au piment et au lait de coco.

Préparer la nourriture pour les grandes fêtes est un travail qui implique toute la communauté dans laquelle chacun a un travail : hommes et femmes s’occupant ensemble de la viande, des légumes, des épices, du riz et du lait de coco.

Les boissons à Bali

  • La bière est la boisson alcoolisée préférée et abordable. Bitang est la bière nationale de l’Indonésie. Je me souviens que Bali est la seule île hindoue de toute l’Indonésie, donc l’alcool n’est pas interdit et peut être vendu dans n’importe quel commerce alimentaire.
  • La clapa moda, c’est-à-dire la jeune noix de coco verte, le boeuf à la paille est la boisson qui accompagne le mieux les plats indonésiens. Il atténue la note épicée et rafraîchit avec l’arrière-goût acide.
  • Les balinais gourmands aiment beaucoup les boissons juices : on trouve des canettes de lait concentré et des mélanges de boissons colorées et hyper juices.
  • Les smoothies aux fruits , quant à eux, ne sont pas sucrés mais riches en fibres et en vitamines.
  • La boisson consommée par les hommes après le dîner est du vin d’arak fermenté à partir de riz ou de palme. Il a un aspect laiteux, avec un goût acide il peut atteindre 40°. Buvez-le en compagnie d’hommes balinais en qui vous avez confiance car s’il n’est pas bien distillé, il peut vraiment faire mal. Le tuak  , quant à lui, est un « vin » de palme généralement servi lors des fêtes traditionnelles.
  • A Bali, l’eau du robinet n’est pas potable, mais l’eau en bouteille est partout et très bon marché. La marque la plus célèbre est  Aqua, un nom utilisé de manière générique pour désigner toutes les eaux en bouteille. Ensuite, il y a des magasins où l’eau ordinaire est filtrée à un niveau de qualité acceptable. C’est ce qu’on appelle l’eau blanche de l’air putih  .

Que manger à Bali : la liste des plats typiques

Il existe de nombreux plats typiques de la cuisine balinaise mais le plus célèbre, utilisé notamment lors des cérémonies, est le babi guling, cochon de lait rôti cuit avec du piment, de l’ail, du curcuma et du gingembre. Les autres plats les plus connus de l’île sont le bebek betutu , canard farci aux épices et recouvert de feuilles de bananier avant d’être grillé ou cuit à la vapeur, le sate balinais aussi appelé sate lilit ou gambas, poisson, noix de coco et épices hachées puis enroulé sur un bâton de citronnelle à cuire sur le gril et le lawar préparé avec du porc, du sang, de l’ail, du piment frais et de la noix de coco râpée. 

La nourriture balinaise est aussi de la nourriture de rue et peut être consommée à l’extérieur et achetée dans les charrettes qui parcourent les rues et dans les warungs , où elle est fraîchement préparée, presque toujours emballée dans des feuilles de bananier. Le plat de rue le plus populaire est le nasi campur, riz mélangé, c’est-à-dire une portion de riz accompagnée d’autres aliments comme du tofu, du thon cuit à la vapeur, du saté, des légumes épicés ou du tempeh frit. Un autre plat typique que l’on trouve dans les rues de Bali est le bakso : ce sont des boulettes de poisson ou de viande servies dans une sauce soja et une soupe de légumes. Le tempeh et le tofu sont des ingrédients largement utilisés, à la fois frits et épicés et épicés avec du curcuma avant d’être cuits à la vapeur.

  • Betutu : Canard ou poulet farci aux épices enveloppé dans des feuilles de bananier, cuit à la vapeur ou rôti
  • Bubur Sum-Sum : Bouillie de riz à la noix de coco râpée et au sucre de palme
  • Babi guling : Cochon de lait rôti aux épices
  • Bantal : petites galettes de riz préparées avec du sucre, de la noix de coco et des fruits tropicaux
  • Rawon babi : soupe de porc souvent servie avec nasi bali ou babi guling
  • Bantal : sachets de riz gluant avec noix de coco, sucre et fruits, généralement des bananes ou des mangues
  • Sumping Waluh : gâteau à la farine de riz avec potiron cuit à la vapeur enveloppé dans des feuilles de bananier
  • Jukut Urab : Salade de légumes mélangés servie avec de la noix de coco râpée
  • Tipat Cantok : Salade balinaise avec sauce aux cacahuètes qui contient du tipat, du tahu et des légumes verts
  • Iga Babi : côtes de porc à la balinaise
  • Be Urutan : saucisse de porc à la balinaise
  • Be Balung : soupe de côtes de porc
  • Bubur injin : riz au lait noir généralement servi au petit-déjeuner, préparé avec du lait de coco et du sucre de palme
  • Sambal Embe : sauce balinaise à base d’oignons, d’ail, de sel et de terasi également utilisée pour les offrandes traditionnelles
  • Sumping Biu : gâteau de farine de riz avec banane à l’intérieur cuit à la vapeur et enveloppé dans des feuilles de bananier
  • Kopi Luwak : Le café le plus cher du monde, pas adapté à tous les palais
  • Nasi Jinggo : petite portion de riz enveloppée dans des feuilles de bananier. On le trouve fréquemment dans la rue, même le soir et la nuit, et dans les warung le matin car on le mange aussi au petit-déjeuner
  • Sambal Matah : sauce crue à base d’oignons, d’ail, de citron vert, de citronnelle et d’échalotes assaisonnée d’huile de coco
  • Nasi campur : un plat à base de riz servi avec d’autres plats
  • Sate Lilit : Brochettes de crevettes et de poissons cuites au grill et enrichies d’épices
  • Urab sayur : Mélange de légumes avec noix de coco râpée épicée
  • Sate Babi : Brochettes de porc au barbecue assaisonnées de sauce cacahuète et sauce soja
  • Nasi Goreng : Riz frit ou bouilli, sauté avec du poisson, des légumes, de la viande ou des œufs, parfumé aux épices
  • Mie Goreng : plat similaire au nasi goreng mais servi avec des nouilles
  • Soto Babi : soupe avec de la viande, généralement du porc
  • Gado Gado : Légumes mélangés cuits à la vapeur avec tofu frit, tempeh et œuf à la coque, nappés de sauce aux arachides

Le riz à Bali

La gastronomie typique de l’île est basée sur l’utilisation du riz, appelé nasi , un ingrédient qui accompagne presque tous les plats, en particulier il est servi avec des légumes, de la viande et du poisson. La production des précieuses variétés de riz, le kuning rouge, blanc, jaune, est répandue dans tout Bali à tel point que les cultures extensives de Subak font désormais partie du patrimoine de l’Unesco. Les balinais ont un culte très fort de Dewi Sri, la déesse du riz, à qui de nombreux rituels et représentations sont dédiés lors de cérémonies en son honneur. La nourriture et la divinité sont une combinaison inséparable pour les habitants de Bali. Lors d’un événement de remerciement des dieux, d’une fête ou d’une cérémonie religieuse, des plats traditionnels et des plats spéciaux sont préparés en leur honneur qui sont ensuite partagés entre les participants.

Les épices à Bali

Ceux qui aiment les épices trouveront à Bali des arômes et des saveurs uniques qui enrichiront les plats les plus divers. Ce sont presque toujours des épices fraîches et non séchées comme on en a plus l’habitude en occident. Essayez le célèbre mélange balinais à base de 8 épices différentes : coriandre, cumin, poivre blanc, poivre noir, graines de sésame, clous de girofle, noix de muscade et noix de bougie. Les autres épices très présentes dans la cuisine balinaise sont les échalotes, le gingembre, le galanga, le curcuma, l’ail, le combava, le tamarin. Les marinades sont souvent faites avec du basa gede, pâte de poisson fermentée et sucre de palme. Le basa gede, également connu sous le nom de basa rajang, est une sorte de pesto aux épices fraîches qui parfument de nombreux plats balinais. Le sambal est également largement utilisé, un condiment à base d’huile, d’ail, d’échalotes, de citronnelle et de piment rigoureusement frais. Les plats végétariens sont souvent enrichis de basa genep , un mélange d’épices, et assaisonnés de bumbu à base d’huile.

Les ingrédients courants de la cuisine de Bali

La cuisine balinaise est très appréciée des locaux mais aussi de nombreux touristes du monde entier qui assistent souvent aux nombreux cours de cuisine proposés sur l’île. Parmi les principaux ingrédients de la gastronomie locale, on trouve du poisson, des crustacés, du poulet, de la chèvre, du porc et de nombreux légumes. Nous avons déjà parlé des épices tandis qu’un autre produit délicieux, cultivé à Bali, est le fruit . Le sucré et le salé sont les mangues, les bananes, le mangoustan, l’ananas, la papaye, le ramboutan, le longane, les oranges, le melon, la dourine, la noix de coco, les pommes et le salak (fruit à peau de serpent). Les douceurs qui impliquent encore l’utilisation de fruits exceptionnels, savoureux et gourmands sont peu courantes.

Combien coûte manger dans un restaurant à Bali ?

Si vous êtes curieux de savoir combien il en coûte pour manger dans les restaurants locaux, sachez que les prix peuvent varier selon l’emplacement et le type de restaurant.

Les restaurants touristiques ont tendance à avoir des prix plus élevés que les restaurants fréquentés par les locaux. Cependant, il existe de nombreux restaurants abordables à Bali qui proposent des repas complets à des prix très abordables.

En moyenne, un repas complet dans un restaurant à Bali peut coûter entre 50 000 et 150 000 roupies indonésiennes, soit environ 3 à 10 euros.

Ce prix dépend du type de nourriture que vous choisissez, mais vous pouvez trouver des plats traditionnels comme le Nasi Goreng ou le Gado Gado à des prix très abordables.

Les marchés locaux et les warungs (petits restaurants de rue) sont un excellent choix pour ceux qui recherchent des repas à bas prix. Ici, vous pouvez trouver de délicieux plats à des prix très abordables.

Plan du site